COMMENT UNE TELLE CHOSE EST-ELLE POSSIBLE ?

QU’EST CE QUE LE TAROT ? 

Le Tarot de Marseille , dit traditionnel, est un jeu de cartes (au sens propre du terme) qui véhicule des connaissances en grande partie non évidentes à saisir.

Cet état de chose lui confère des propriétés particulières.

Son usage « efficace » nécessite  un apprentissage voire « une initiation ».

Ce sont ces propriétés spécifiques qui peuvent nous servir d’outil d’accompagnement, de guidance et de thérapie.

Concrètement :

  • Un ensemble de 78 cartes en papier, de proportion correspondant à un rectangle constitué de deux carrés et de taille généralement de 6.5 centimètres de large sur 12.5 centimètres de haut.

Significativement :

  • Deux sous catégories : les cartes mineurs (56 unités) et les cartes majeurs (22 unités)
  • « Majeurs » nommés également  « Atouts » ou « Lames » ou ARCANES, (secret, chose cachée, chose occulte et très difficile à connaître)
  • Un ensemble très structuré bien au-delà des apparences
  • Porteurs de symboles étroitement liés les uns aux autres
  • Symboles illustrant des archétypes
  • Qui forment une représentation totale de la psyché » humaine…

Pour aller plus loin voir Ateliers, cours, séminaires et événements

QUEL JEU DE TAROT ?

Il existe une multitude de jeux de cartes se nommant « tarot » – dont l’origine et l’inspiration sont issues d’un seul jeu.

Le Tarot traditionnel de Marseille semble être celui là.

Aux origines pas clairement identifiées (peut-être dans la deuxième partie du 14ème siècle ?), à la provenance incertaine (France, Italie, Espagne ?)  et à l’auteur (ou aux auteurs) anonyme(s).

Plusieurs versions du Tarot de Marseille circulent aujourd’hui.

J’en utilise deux personnellement lors des consultations et des ateliers :

  • Le Tarot de Marseille de Paul Marteau, diffusé par ses propres éditions depuis 1930, à savoir Grimaud, sous le nom « d’ancien Tarot de Marseille ».
  • Le Tarot de Marseille dit « restauré », par Alexandro Jodorowsky et Philippe Camoin, datant de 1997, et nommé « l’ancien Tarot de Marseille restauré ».

Les deux sont issus d’un même jeu dont l’origine est le maître cartier Nicolas Conver (1760).

Pour aller plus loin dans les polémiques « en cours » sur l’authenticité de ces éditions – cliquer  ICI 

Bref, aucun jeu édité aujourd’hui n’est parfait, d’origine ou final. Toutes les éditions sont porteuses des traits humains de ceux qui les ont ré-éditées. Heureusement leur magie opère !

Car au-delà de leurs imperfections et/ou de leur personnalisation plus ou moins avouées du fait de leurs « ré-éditeurs », ils sont porteurs d’informations et d’un processus pour l’essentiel préservés qui sont à l’origine de leur efficacité spectaculaire et que l’on retrouve d’ailleurs, dans une moindre mesure, dans tous les jeux de cartes.

Quel est ce processus ? Quelles sont ces informations ?

COMMENT LA MAGIE DU TAROT OPÈRE-T-ELLE ?

Constat : il semblerait qu’un tarologue puisse deviner un certaine nombre de vérités, présentes, passées et futures chez ses consultants grâce aux cartes choisies et leur agencement en fonction d’une consigne initiale.

Ou comment expliquer le rapport entre le tirage « au hasard » de cartes et la pertinence de leurs sens, au-delà de l’explication magique  ?

Et par ailleurs de son influence (utile) sur nous ? !

Depuis l’origine, les tarots et les autres arts divinatoires, sont cantonnés dans le monde du merveilleux et de la magie.

Et plus encore depuis l’émergence du rationalisme et du cartésianisme au 17ème siècle.

D’origine « occulte », dans tous les sens du terme, la Tarot reste de tous les temps « occulte ».

Il fonctionne donc, pour ceux qui y croient, par la seule opération du Saint Esprit et par les dons supposés possédés par leurs maîtres-praticiens interprétateurs et médiums.

Les arts divinatoires et plus spécifiquement la cartomancie, sont de l’ordre de la croyance et se rattache à la voyance ; absolument pas scientifiques et donc pas sérieux.

A l’aube du 20ème siècle, une première explication rationnalisante (mais non rationnelle)  nous est apporté par la science humaine psychologique naissante. C’est le phénomène de projection.

Il se trouve que le Tarot (et les jeux de cartes en général) qui sont des systèmes avant tout optiques, favorisent les projections psychiques de ceux qui les voient.

Tout cela reste subjectif, non scientifique et lié à l’interprétation du hasard par celui qui voit ( ce qu’il croit voir) plutôt qu’à une quelconque magie ou force explicative cachée.

De fait, qu’importe la carte tirée, ce qui compte c’est l’interprétation psychologique qu’en fait le tarologue et/ou son consultant.

En cela, cette avancée rationalisante est déjà remarquable même si elle cantonne, de fait, le Tarot au niveau des marcs de café, des taches de Rorschach, et de ce que peuvent nous provoquer les arts visuels dans leur ensemble.

Nous aurions pu en rester là.

Or en 1952, un concept nouveau et capital émerge, celui de synchronicité.

C’est Carl Gustave Jung qui l’a introduit dans le monde des idées modernes en publiant cette année une série d’écrits qui lui est consacrée.

La synchronicité nomme un phénomène que l’on peut résumer de la sorte : « c’est une coïncidence chargée de sens »

Jung constate qu’elles se déclenchent toujours dans des circonstances particulières et plutôt rares, non provoquables a priori et donc difficilement étudiables scientifiquement.

Jung affine son nouveau concept grâce à l’aide précieuse d’un scientifique émérite : Wolfgang Pauli, prix Nobel de Physique. Ils eurent une correspondance passionnante et spéculative sur ce phénomène.

Une conclusion capitale et commune émergea de cela : la nécessité de l’existence d’un lien, encore inconnu, entre la matière et le psychisme humain.

Nous l’appellerons : théorie de la réunification.

Cette théorie fait le pari qu’il existe forcement un lien causal entre la dimension physique et la dimension psychique (ce qui expliquerait entre autre les phénomènes de synchronicité).

Les deux hommes pensent qu’il existe des dimensions rationnelles cachées qui expliqueraient ces phénomènes.

Un ordre sous-jacent (donc causal) qui présiderait  au manifestation du hasard.

Ces théories spéculatives des deux compères et sulfureuses aux yeux de la communauté scientifique d’alors, furent cependant fortement heuristiques et ouvrèrent des pistes de recherches importantes.

Pendant de nombreuses années encore, la pensée scientifique officielle et dominante (celle soutenue principalement par la théorie de la relativité générale d’Einstein) n’accorda aucune légitimité à de telles spéculations car en contradiction avec certaines de ses lois fondatrices.

Or, il y a un domaine de la physique qui par sa nature étrange, celui du monde subatomique (ou quantique) va remettre en cause les lois de la physique « classique » et permettre de relancer les spéculations.

Une  expérience eu lieu en 1982 menée par le physicien français Alain Aspect qui prouva l’existence d’un fait qui remettait en cause l’édifice scientifique officielle.

Cette découverte va apporter des grains à moudre aux partisans de l’ordre sous-jacent dont nous ne mesurons pas encore aujourd’hui toutes les conséquences.

C’est le début d’une véritable révolution, peut-être celle de la réunification souhaitée par Jung et Pauli d’un point de vue scientifique mais également « senti » et enseignée par tous les maîtres spirituels depuis la nuit des temps.

Le Tarot objet, rare voire unique, mystérieux, non identifié, exceptionnel à plus d’un titre, a possiblement un rôle à jouer dans cette histoire.

Le Tarot de Marseille est en effet un outil projectif extrêmement puissant de par la signification et la richesse des symboles qu’il véhicule mais également un déclencheur de phénomènes de synchronicité exceptionnel qui lui confère en apparence une dimension magique.

De fait, le comprendre permet d’en faire un outil maîtrisé d’évolution pour n’importe quel être humain en quête de sa propre unification psychique. C’est-à-dire sur le chemin de son Soi.

Je voeux de Soi.

Christophe Striebel

Pour aller plus loin voir Ateliers, cours, séminaires et événements

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s